Polissage et décoration boîtes

Dans cet atelier, on traque les imperfections invisibles à l'oeil nu pour donner au boîtier le brillant parfait qui lui sied. En réponse à cette exigence, l'atelier baigne dans une semi pénombre, en contraste avec la lumière blanche focalisée sur chaque poste de travail. Tout repose sur le travail du polisseur, pour atteindre le degré de perfection qu'impose Jaeger-LeCoultre aux biens nommés "polis-miroirs". La pendule Atmos possède le même degré de finition et subit aussi plusieurs traitements comme l'adoucissage, le diamantage, le polissage et le vernissage.