La Montre Extraordinaire La Rose

13/04/2012

  • La Rose

Après son lancement en 2007 à la Mostra de Venise, la Montre Extraordinaire La Rose éclot cette année dans une version cristalline, qui illumine le poignet de près de 14 carats de diamants. Elle emprunte au XIXème siècle la délicatesse de ses courbes. Travaillée en relief, sa corolle sculptée dans l’or blanc est intégralement tapissée de pierres précieuses qui accentuent la finesse et le mouvement des pétales superposés.

Née sous les doigts experts de véritables artistes, cette pièce de Haute Joaillerie célèbre les noces de la beauté et de la précision sous l’égide de la plus complexe des techniques de sertissage : le serti neige. Dans les ateliers de la Manufacture, le sertissage est pratiqué comme un art en soi. Non contents de maîtriser l'ensemble des gestes habituels de leur métier, les sertisseurs de Jaeger- LeCoultre ont eux-mêmes développé des procédés afin de répondre à des exigences esthétiques particulières. Inventé par Jaeger-LeCoultre, le serti neige fait appel à toute l’expertise de l’artisan pour obtenir cet effet voluptueux et givré unique en son genre. Il n’a pour uniques repères que la pièce elle-même. Son travail se dévoile ainsi au fur et à mesure que les pierres, blotties les unes contre les autres, tapissent la surface du métal.

Outre la complexité de l’ouvrage et le temps requis pour le réaliser, la sélection des diamants nécessite une grande expertise : les plus petits diamètres doivent pouvoir se fondre dans les formes les plus audacieuses, comme ici les pétales qui n’offrent aucune surface plane. Au total 1420 diamants tapissent la rose. Disposant d’une très large palette de gemmes taillées et ajustées individuellement, le maître sertisseur les blottit les unes contre les autres, joue avec les diamètres, voit peu à peu son ouvrage faire intégralement disparaître l’or blanc du boîtier et du cadran. Sagement survolé par un couple d’aiguilles, ce dernier est ponctué de saphirs roses, symboles d’un temps aussi précieux qu’éternel. Enfin, à serti extraordinaire, mécanique d’exception : c’est le calibre à remontage manuel Jaeger-LeCoultre 846 qui palpite dissimulé sous le pistil scintillant.