Partenariat UNESCO : Iles atlantiques brésiliennes

07/12/2012

Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001, ce site comprend le Parc national marin Fernando de Noronha (ci-après PNMFN) et la Réserve billogique de l’atoll das Rocas. Situé sur la dorsale sous-marine de l’Atlantique sud, l’atoll das Rocas est l’un des plus petits au monde et le seul de l’océan atlantique sud. Le littoral du PNMFN présente quant à lui de hautes falaises alternant avec des plages de sable.

Il y a moins de 10 sites insulaires océaniques dans l’Atlantique sud. Le bien proposé représente à lui seul plus de 50% de la superficie insulaire. Les îles océaniques jouent un rôle clé pour la reproduction et la dispersion des organismes marins et servent d’étape pour la colonisation d’autres régions côtières et des océans environnants.

Le spectacle offert par le régime des marées y est exceptionnel. A marée haute, seules 2 ‘iles sableuses et quelques formations rocheuses émergent. Le paysage change radicalement à marée basse lorsque l’anneau récifal de l’atoll est exposé, prenant alors des allures d’aquarium naturel.

Le site comprend la plus grande concentration d’oiseaux marins tropicaux de l’océan atlantique ouest. Les eaux très productives de la zone servent de lieu de nourrissage à des espèces telles que le thon, le marlin, les requins, les tortues. Oasis de vie marine dans un océan relativement vide, les îles jouent un rôle central dans le processus de reproduction, de dispersion et de colonisation des organismes marins dans tout l’Atlantique tropical sud.

Jaeger-LeCoultre vous invite à découvrir les reportages photographiques et vidéos sur les îles atlantiques brésiliennes dès le 7 décembre sur le site internet de The New York Times.