Diane Kruger a rendez-vous avec le temps

14/06/2012

La femme a rendez-vous avec le temps. Avec son temps. À son poignet, la nouvelle montre de Jaeger-LeCoultre : Rendez-Vous. Plus qu’une montre, l’incarnation d’une personnalité libre et spontanée, qui aime se réinventer pour mieux surprendre. Derrière les battements réguliers de son mouvement manufacture, elle concentre la créativité qui jalonne l’histoire de la Grande Maison depuis toujours. Plus qu’une montre, une rencontre. Un état d’esprit.

En écho à la rencontre de Diane Kruger et de la Manufacture en 2009, la collection Rendez- Vous rend hommage à la personnalité de l’actrice. Sa grâce, son esprit cosmopolite et ses choix inspirent l’univers féminin de Jaeger-LeCoultre. Un univers sans compromis, dont la beauté et le raffinement s’égrènent à chaque battement des mécanismes qui animent ses créations. Ballerine, mannequin, actrice, ou tout simplement femme, Diane Kruger a toujours su mener chaque moment de sa vie avec assurance et volonté, se réinventant continuellement sans jamais perdre en grâce ni en élégance. Il est en de même pour les créations féminines qui écrivent l’histoire de Jaeger-LeCoultre et témoignent de l’incroyable liberté de créer de la marque. 

L’heure du rendez-vous est donnée. L’oeil est-il capté par le doux relief du guillochés, ébloui par l’éclat des diamants ou séduit par la valse lente du jour et de la nuit ? Chaque femme a sa propre réponse… Mais plus qu’un unique détail, c’est l’ensemble des détails de la montre Rendez-Vous qui l’invitent à s’approprier un objet qui lui correspond. Influencée par l’Art Déco dont la Maison a su tirer l’essence pour magnifier les heures, la collection déploie deux diamètres, 29 et 34 mm, sur un habit d’or rose ou d’acier qui bénéficie des plus belles finitions manuelles. Tribut aux années 30, les chiffres des heures créent le lien entre le savoir-faire de la marque et une créativité renouvelée. En coulisses palpite avec une régularité sans faille le mouvement mécanique à remontage automatique dont la masse oscillante et les terminaisons exceptionnelles peuvent être admirées au travers de la glace saphir du fond de boîter. 

Née au coeur de la Vallée de Joux, berceau de la Haute Horlogerie suisse, loin, bien loin du tumulte citadin où le temps ne se compte plus mais file sans répit, la collection Rendez-Vous revendique ses origines. En elle se concentre le savoir-faire que Jaeger-LeCoultre a développé depuis 180 ans. En elle s’épanouit la véritable horlogerie : celle qui transcende le temps pour mieux le dompter. En elle se lit le charme des plus belles créations : celles qui donnent rendez-vous à la technique et à l’esthétique jusqu’à les unir avec un naturel désarmant.
Sa féminité se lit dans le moindre détail de sa silhouette. En parfaite symbiose, boîtier et cadran offrent au mouvement mécanique un écrin à sa mesure. Le calibre à remontage automatique entièrement conçu, réalisé et assemblé au sein des ateliers Jaeger-LeCoultre, met en scène un indicateur jour/nuit dans un décor guilloché à la main selon la plus pure tradition de Haute Horlogerie. Le temps s’installe sereinement dans le halo d’une lunette sertie de diamants qui illumine chacun des instants qu’il distille.

À l’image de la femme, la montre Rendez-Vous se joue des conventions. Actrice de son temps, elle saisit chaque instant avec ferveur. Complice de tous les jours, elle met en scène le quotidien avec une maîtrise et une confiance fascinantes.

Jaeger-LeCoultre a toujours porté une attention particulière aux garde-temps féminins, aussi bien à leur esthétique qu’à leur mécanisme. Cette tradition remonte notamment aux premiers mouvements ronds de très petit diamètre, tel le Calibre LeCoultre 7HP créé dans les années 1880, qui a équipé des montres émaillées, serties de diamants et de perles, portées le plus souvent autour du cou. Le XIXè siècle a assisté l’éclosion du bracelet-montre. Contrairement à une idée largement répandue, les premières montres de poignet ont été portées par les femmes, avant d’être adoptées par les hommes qui leur ont longtemps préféré l’élégance présumée masculine des goussets. À cette époque, les robes sans manches du Directoire et de l’Empire dévoilent bras et poignets, suggérant aux joailliers de les habiller de bijoux. Certains ont l’idée d’y intégrer un mécanisme horloger. Ainsi sont nées les premières montres de poignet, exécutées à l’unité et sur commande, d’inspiration exclusivement joaillière. Aujourd’hui, la collection Rendez-Vous signe une nouvelle dédicace au temps féminin. Vibrante, assumée, raffinée.