Patrimoine et savoir-faire

  • Techniques de décoration des mécanismes | Métier horloger | Jaeger-LeCoultre
Foyer de culture
Qu’est ce que la Haute Horlogerie sinon l’art de transformer des petits morceaux de métal en merveilles de mécanique ? Prosaïque, cette définition n’en est pas moins révélatrice : la valeur des garde-temps réside avant tout dans les multiples savoir-faire qui président à leur création.

La fabrication de la plus simple des montres Reverso exige 1434 opérations différentes, dont plus de 90% font appel à la dextérité manuelle. Pas moins de 31 opérations sont nécessaires pour fabriquer une ancre, ce petit composant qui scande le tic tac de la montre et qui doit résister à 515 millions de chocs par année ! Quant au Calibre 101, même en or gris, la valeur de sa matière première est mille fois inférieure à celle du travail qui l’a façonné !

Le plus grand trésor de Jaeger-LeCoultre est immatériel. Il est constitué de la somme prodigieuse des connaissances techniques, des expériences et des savoir-faire que partagent les plus de 1000 personnes qui oeuvrent sous les toits de la Manufacture. Depuis 1833, horlogers, artisans, ingénieurs, techniciens, artistes, mécaniciens et spécialistes conjuguent leurs talents, leur intelligence manuelle et leur créativité pour enrichir et faire rayonner la culture horlogère suisse.

Pour perpétuer cette grande tradition, Jaeger-LeCoultre favorise la transmission des savoirs. Son centre de formation et ses multiples ateliers accueillent de nombreux apprentis horlogers, ainsi que les techniciens qui désirent aiguiser leurs connaissances ou acquérir de nouvelles spécialités. Chaque année, Jaeger-LeCoultre ouvre ses portes à plusieurs dizaines d’étudiants en horlogerie pour leur stage de fin de formation. À la fois école, conservatoire de métiers rares, pépinière de talents et foyer d’innovation, la Manufacture offre aux esprits les plus visionnaires un outil exceptionnel de conception, d’expertise et de fabrication pour réaliser les projets les plus fous, pour redécouvrir des savoir-faire disparus comme la miniature sur émail, ou pour mettre en oeuvre de nouvelles technologies.

Jaeger-LeCoultre s’appuie sur le passé pour construire l’avenir. Au sein de la Manufacture, un département est entièrement dédié à l’enrichissement, à la préservation, à l’étude et la diffusion des connaissances relatives à l’histoire. Au travers de sa Galerie du Patrimoine, d’expositions itinérantes et de publications, le pôle Patrimoine a pour vocation de nourrir l’identité d’une Maison horlogère dont chaque création est un condensé de savoir-faire et un emblème de culture.