Jaeger-LeCoultre offre à la Reine Elizabeth II une montre Calibre 101 emblématique

11/05/2012

Londres, le 11 mai 2012 – En qualité de partenaire officiel des cérémonies du Jubilé de Diamant, Jaeger-LeCoultre a l’honneur de célébrer le 60e anniversaire du couronnement de Sa Majesté la Reine Elizabeth II. Jérôme Lambert, le CEO de Jaeger-LeCoultre, a présenté à Sa Majesté la Reine Elizabeth II une montre joaillerie 101 en hommage à la pièce qu’elle portait au moment de Son couronnement il y a 60 ans.

« La famille Jaeger-LeCoultre est très fière de voir la 101 retrouver sa place au sein de la collection Royale » a déclaré Jérôme Lambert à Sa Majesté la Reine Elizabeth II. La montre et ses minuscules proportions ont suscitées l’émerveillement de Sa Majesté la Reine Elizabeth II. Depuis 1929, le calibre Jaeger-LeCoultre 101 détient le record du plus petit mouvement mécanique du monde : composé de 98 composants, il pèse à peine un gramme.

Calibre 101 : une prouesse technique extraordinaire
Créé en 1929 dans les ateliers de la Manufacture Jaeger-LeCoultre, ce fleuron de l’ingénierie micromécanique fait figure d’icône horlogère depuis plus de 80 ans. La période dite des années folles, entre 1920 et 1930, fut marquée par une effervescence culturelle et artistique, le progrès technique mais aussi par l’émancipation sociale, notamment chez les femmes. Lentement mais sûrement, le monde de l’horlogerie prit acte de ces changements et les montres-bracelets remplacèrent peu à peu les montres à gousset, parallèlement à l’apparition des montres féminines. Le lancement du fameux mouvement Duoplan par Jaeger-LeCoultre en 1924 était donc significatif à plus d’un titre : du point de vue technique, en démontrant que finesse et précision n’étaient pas incompatibles, et du point de vue esthétique, en affranchissant les montres de leurs traditionnelles formes arrondies.

Forte de cette avancée, la Manufacture poursuivit ses efforts en matière de miniaturisation pour réduire la taille du mouvement Duoplan sans compromettre sa fiabilité. Ces recherches conduisirent, en 1929, à la naissance du Calibre 101, qui fut bientôt reconnu comme le plus petit mouvement mécanique jamais fabriqué. Totalement en phase avec l’éclectisme féminin, le Calibre 101 se prêta aux approches esthétiques les plus audacieuses, offrant aux designers Jaeger-LeCoultre d’innombrables moyens d’exprimer leur créativité. Depuis, ses déclinaisons joaillières ont habillé les poignets les plus nobles et les plus délicats, dont celui de la Reine Elizabeth II d’Angleterre lors de son couronnement en 1953.

Building on this feat, the Manufacture pursued its research into scaled-down mechanisms and succeeded in miniaturising the Duoplan movement without compromising its reliability. This led to the birth in 1929 of Calibre 101, which was to become firmly acknowledged as the smallest mechanical movement ever made. Entirely in tune with feminine eclecticism, it lent itself to all manner of daring approaches, offering the in-house designers boundless ways of giving free rein to their creative instincts. Its jewellery versions have since then adorned the daintiest and noblest wrists, including that of Queen Elizabeth II of England at her coronation in 1953.