Liens historiques

  • Aston Martin partner bg 2

Jaeger-LeCoultre et Aston Martin partagent des valeurs d’intégrité, une perpétuelle recherche de l’excellence et un indéniable esprit d’innovation. Les deux marques se devaient de ranimer une histoire commune née au début des années 1920.

Dès 1914, l'éclatement de la Première Guerre mondiale freine considérablement la production de montres et pousse les professionnels de l'industrie horlogère à diversifier leurs activités. C'est à cette époque qu'Edmond Jaeger fait connaître sa marque dans le domaine des instruments de précision pour l'industrie automobile. LeCoultre & Cie (en collaboration avec Edmond Jaeger) se tourne tout naturellement vers d'autres secteurs techniques et se met à explorer de nouveaux horizons. En 1920 déjà, LeCoultre et Jaeger exportent plus de 20 000 compteurs au Royaume-Uni. Un an plus tard, Jacques-David LeCoultre et ses associés Parisiens de la Maison Jaeger établissent à Londres un modeste atelier, qui devient avant 1925 une Manufacture spécialisée dans les instruments de bord pour l'automobile : Ed Jaeger London Ltd.
En l’espace de quelques années, Jaeger devient le fournisseur de référence des plus grands constructeurs automobiles. Les compteurs de la marque équipent bientôt les voitures les plus prestigieuses de l’époque, notamment la quasi-totalité des modèles à vocation sportive. A l’époque, 95% des courses automobiles sont remportées au volant de bolides dotés de compteurs Jaeger.

L’hégémonie de la marque dans ce domaine traverse le temps sans souffrir aucune contestation. C’est donc tout naturellement qu’Aston Martin fait appel à la Manufacture Jaeger pour équiper le tableau de bord de sa LM 1,5 L, la voiture de toutes les victoires.

Le décès de Jacques-David LeCoultre et d’autres personnages ayant joué un rôle majeur dans le développement d’instruments automobiles et aéronautiques marque l’affaiblissement progressif des relations nouées avec Jaeger. La fin de la Seconde Guerre mondiale met un terme à la production d’outils automobiles au Sentier.

La référence de la haute horlogerie et la légende des voitures de course étaient néanmoins vouées à se retrouver tôt ou tard. Et c’est en 2004 que les deux marques emblématiques se décident à développer conjointement une collection de garde-temps d’exception.