Edwina Tops-Alexander visite la Manufacture Jaeger-LeCoultre et annonce sa participation aux Jeux Olympiques de Londres 2012

08/04/2012

  • Edwina Top Alexander

Edwina Tops-Alexander, la meilleure cavalière d’obstacle au monde, vient de visiter la Manufacture Jaeger-LeCoultre dans la Vallée de Joux, en Suisse. À l’issue de cette plongée au coeur de l’univers fascinant de la haute horlogerie, elle a tenu à revenir sur ses impressions : « Cette visite fort instructive m’a permis de découvrir tout le processus de fabrication d’une montre. Il faut vraiment voir les maîtres-horlogers à l’ouvrage pour pouvoir apprécier pleinement l’incroyable quantité de détails et de temps mis en oeuvre pour donner naissance à un garde-temps. Aujourd'hui, je ne saurais dire s’il est plus difficile de produire une montre ou d’élever un cheval de grand prix ! »

Tout au long de l’année 2012, Edwina prendra part aux plus grandes compétitions de saut d’obstacles en arborant le symbole d’une vie consacrée au sport, la Reverso, qui d’un simple mouvement de poignet devient une montre de soirée aussi étincelante que féminine.

Bien qu’elle ait déjà remporté le prestigieux Global Champions Tour sur son cheval Itot du Château en 2009 et 2011, Edwina nourrit toujours de grandes ambitions pour la saison à venir, avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de Londres et le Global Champions Tour 2012, dont Jaeger-LeCoultre sera, cette année encore, le partenaire et chronométreur officiel.

Que ce soit au travers des partenariats sportifs noués par Jaeger-LeCoultre dans de nombreux pays ou par le biais de l’accord signé avec la plus grande compétition de saut d’obstacles au monde, le Global Champions Tour, les liens qui depuis toujours unissent Jaeger-LeCoultre et le monde du sport équestre sont incroyablement forts.

À propos d’Edwina Tops-Alexander
Née à Sydney, en Australie, Edwina Tops-Alexander remporte nombre de tournois nationaux dès le plus jeune âge. Animée par un rare esprit de compétition, elle décide rapidement de partir en Europe pour y affronter les meilleurs cavaliers du monde. À peine arrivée sur le Vieux Continent, elle s’attire les louanges de tous les observateurs en s’imposant dans de très nombreuses compétitions de premier ordre.

Dans les années 2000, la carrière d’Edwina prend un nouvel essor lorsqu’elle fait la rencontre de Jan Tops, l’un des plus célèbres entraîneurs et cavaliers au monde. Elle participe aux plus grands tournois internationaux, dont les Jeux Équestres Mondiaux d’Aix-la-Chapelle (où elle finit 4ème), et les Grands Prix de Zurich, Bruxelles et Londres.

Au cours des Jeux Olympiques de Beijing 2008, Edwina termine à une superbe 9ème place et s’installe alors parmi le cercle fermé des dix meilleurs cavaliers au monde. Depuis 2009, elle est n°1 du classement mondial féminin. En 2009 et 2011, elle s’impose dans le cadre du prestigieux Global Champions Tour aux commandes de son cheval légendaire Itot du Château.

Occupant actuellement la 10ème place du classement mixte international et la 1ère de son pendant féminin, elle a marqué l’histoire du Global Champions Tour en devenant la première personne à remporter plus d’un million d’euros de dotations au cours d’une même saison.

Edwina Tops-Alexander en lice pour les Jeux Olympiques de Londres 2012
Dans le cadre des Jeux Olympiques de Londres 2012, les épreuves de saut d’obstacles se dérouleront du 4 au 8 août au sein du magnifique Greenwich Park, le plus vieux parc royal de Londres. Créé en 1433, il fait partie de la zone de Maritime Greenwich, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. La compétition de saut d’obstacles est un exercice aussi difficile qu’haletant, qui requiert beaucoup d’agilité, de vitesse et de force. L’événement prenant place sur un terrain de courte distance comprenant entre 12 et 14 obstacles, les cavaliers comme leurs montures devront faire montre d’infiniment d’audace, de précision et de force mentale.

Si l’agilité d’Edwina à cheval est évidemment le fruit de son immense talent, elle doit aussi beaucoup à la relation toute particulière qu’elle parvient à nouer avec chacune de ses montures, qu’elle s’attèle à développer en participant constamment à leur entraînement. « En vue des Jeux Olympiques, j’ai mis au point un programme spécial pour chacun de mes deux chevaux, Itot et Vluet », confie Edwina Tops-Alexander. « Itot est en grande forme. Ce petit cheval a vraiment quelque chose de magique, il suffit de l’observer pour comprendre que j’ai beaucoup de chance de l’avoir. Pour lui, je dois veiller à trouver un bon rythme entre compétition et repos. Quant à Vluet, il lui faut engranger de l’expérience. Pour ma part, il est capital que je monte pratiquement tous les week-ends pour rester dans le rythme et ne pas perdre la main. Enfin, je dois également faire du fitness trois fois par semaine. »

Jaeger-LeCoultre est extrêmement fière de compter Edwina Tops-Alexander parmi les amis de la marque.