Jaeger-LeCoultre AMVOX2 Transponder

29/04/2014

  • AMVOX2

La nouvelle montre AMVOX2 Transponder est l'alliance d'une mécanique haut de gamme et d'une électronique ingénieuse. Elle offre le meilleur de deux mondes diamétralement opposés et prouve qu'aucun défi n'est insurmontable pour la Manufacture Jaeger-LeCoultre.

Avec l'AMVOX2 Transponder, un hybride de mécanique et d'électronique, la Manufacture Jaeger-LeCoultre présente sa dernière innovation résultant de son partenariat avec la marque de sport automobile britannique Aston Martin.

Cette collaboration a donné naissance en 2006 à une technique horlogère avant-gardiste. Pour son premier chronographe AMVOX, Jaeger-LeCoultre a en effet mis au point un mécanisme totalement inédit pour activer les fonctions mise en marche, arrêt et remise à zéro du chronographe. Sur ce garde-temps, les traditionnels poussoirs sur le flanc droit du boîtier ont été remplacés par une gâchette située sur le flanc gauche, permettant de savoir instantanément si le verre de la montre est « actif » ou non. En position « verrouillée », il est bloqué en position centrale, neutre. En position « déverrouillée », il peut être basculé vers le haut ou vers le bas par rapport à un axe central horizontal. Les fonctions de mise en marche, d'arrêt et de remise à zéro du chronographe sont activées en faisant pivoter le verre de la montre vers 12 ou 6 heures. Pour démarrer le chronographe, il suffit de basculer le verre de la montre en exerçant une pression à 12 heures, et une nouvelle pression à 12 heures permet de le stopper et donc d'arrêter la mesure en cours. Quant à la remise à zéro de l'aiguille centrale des secondes ainsi que des compteurs 30 minutes et 12 heures, elle s'effectue en faisant basculer le verre de la montre par une pression à 6 heures. Tout se déroule de manière simple, ingénieuse et intuitive ! Rien, absolument rien, ne vient distraire le propriétaire d'une AMVOX2 lorsqu’il souhaite démarrer le chronographe. 

Le déclenchement vertical qui permet ce confort d'utilisation optimal repose sur un mécanisme totalement inédit. Au bord du boîtier, sous le verre, un système de rotule utilise l'effet de levier déclenché par la pression exercée sur le verre et pilote ainsi les fonctions du chronographe grâce à la transmission d'impulsions précises. Chacun des leviers intervenant dans le processus est monté sur un roulement miniature en inox, avec chaque fois sept billes de 0,1 mm de diamètre seulement. Le moteur du chronographe AMVOX2 est le calibre 751E. Ce calibre à roue, à colonnes et embrayage vertical conçu et fabriqué par Jaeger-LeCoultre, dispose d'une réserve de marche de 65 heures et d'un échappement à ancre suisse sans raquette. L'horloger ajuste les éventuels écarts de marche de la montre à l'aide des quatre petites vis disposées sur la serge du balancier. Ces vis lui permettent de répartir le poids de façon ciblée et ainsi de compenser rapidement tout déséquilibre existant. Si l'on extrapole un peu, cette opération est comparable à l'équilibrage des roues dont les jantes sont en aluminium forgé et des pneus sport d'une Aston Martin. Le rotor servant au remontage du calibre Jaeger-LeCoultre 751E est monté sur un roulement à billes en céramique et ne requiert aucun entretien, ce qui garantit que les mouvements du poignet seront transformés durablement en nouvelle énergie pour le barillet.

La différence majeure entre le garde-temps version 2014 et le modèle original de 2006 réside dans sa fonction de verrouillage et de déverrouillage à distance des portes. La nouvelle AMVOX2 Transponder 2014 de Jaeger-LeCoultre intègre cette fonction au boîtier de la montre, permettant à son propriétaire de contrôler les portes de son Aston Martin en coup de poignet. Certains ne manqueront pas de se rappeler qu'il existait déjà des montres AMVOX équipées de cette fonction ! C'est exact ! Jaeger-LeCoultre avait déjà développé le concept pour les modèles AMVOX2 DBS Transponder, AMVOX2 DB9 Transponder et AMVOX2 Rapide Transponder. Mais ces modèles avaient été ainsi nommés car ils fonctionnaient uniquement avec l'Aston Martin DBS, DB9 ou Rapide et non avec tous les modèles actuels d’Aston Martin, tel que le permet la nouvelle AMVOX2 Transponder.

Les propriétaires d'une AMVOX2 Transponder peuvent l'utiliser pour verrouiller et déverrouiller leur Aston Martin à distance, ou pour la repérer facilement en allumant les phares. Avec l'AMVOX2 Transponder, les conducteurs d'Aston Martin peuvent désormais activer et programmer ces fonctions pour tous les modèles de la production actuelle. Mais la montre ne remplace pas totalement la clé de la voiture. En effet, si l'ouverture et la fermeture peuvent être actionnées à l'aide de la montre Jaeger-LeCoultre, pour utiliser la fonction Keyless Access qui permet de démarrer le moteur de l'Aston Martin sans clé en actionnant le bouton démarrage/arrêt du moteur, la clé de contact de la voiture reste indispensable. Un détail mérite tout particulièrement votre attention. L'ouverture de l'Aston Martin par un simple effleurement de la glace saphir de la montre offre la même sensation que lorsque le conducteur démarre le moteur à l'aide du bouton démarrage/arrêt. En effet, il appuie dans les deux cas sur une surface ronde en glace saphir.     

Cette interaction parfaite entre la montre et la voiture s'effectue grâce à un micro-émetteur intégré dans le double fond du boîtier de l'AMVOX2. L'antenne du système, positionnée directement sous le verre de la montre, est en revanche bien visible. Elle a été méticuleusement déposée par évaporation thermique entre 8 et 4 heures dans le souci de permettre une communication optimale avec l'Aston Martin et à faible consommation d'énergie, ce qui permet d'économiser la pile. Les designers de Jaeger-LeCoultre ne se sont naturellement pas privés de faire de cette contrainte technique un élément décoratif de la montre. Deux capteurs à la fois élégants et discrets, marqués « open » et « close » ont ainsi été déposés par évaporation thermique sous le verre de la montre. Il suffit de les effleurer pour déverrouiller ou verrouiller l'Aston Martin et actionner les phares. 

Pour l'AMVOX2 Transponder  2014, Jaeger-LeCoultre a encore perfectionné le concept initial, qui était de fabriquer un chronographe simple d'utilisation pour les conducteurs ambitieux de voitures de sport. La montre a conservé le déclenchement vertical de marche, d'arrêt et de remise à zéro à l'aide du verre de la montre, l'ingénieux mécanisme Jaeger-LeCoultre intégré sous le cadran pour permettre ce déclenchement, et l'allure incomparable d'un chronographe sans poussoir de mise en marche et d'arrêt sur le flanc droit du boîtier. En revanche, la micro-électronique logée dans le double fond du boîtier de l'AMVOX et l'antenne déposée par évaporation thermique sur le verre de la montre, agissant ensemble pour permettre la communication avec la voiture, ont encore été perfectionnées. 

Mais cette montre ne serait pas totalement une Jaeger-LeCoultre si elle ne proposait pas de découvrir un détail particulier. Lorsque le « cœur » de l'AMVOX2 Transponder, le calibre 751E, est en marche, et qu'il émet son tic-tac caractéristique, le logo tourne en une minute autour de son axe dans une petite fenêtre à 6 heures. S'il s'arrête, cela signifie que la montre est également arrêtée.