Le temps est féminin

12/06/2012

Pour sublimer le temps qui passe, Jaeger-LeCoultre a scellé son destin à celui des métiers les plus rares depuis 1833... De cet accord parfait entre Haute Joaillerie et Haute Horlogerie naît un bijou éternel, véritable incarnation de l’élégance et la féminité.

Au XIXème siècle, les calibres de la Manufacture équipent des montres pendentifs, broches ou bracelets embellies par les meilleurs artisans graveurs, émailleurs ou sertisseurs. Ces créations offrent aux femmes la maîtrise du temps à une époque durant laquelle quelques pionnières récoltent une reconnaissance internationale.

La Duoplan résout en 1925 l’éternelle question du clivage entre beauté et intelligence. Révolutionnaire car structuré sur deux niveaux, le concept Duoplan offre aux femmes l’élégance mariée à la Haute Horlogerie. La Duoplan devient un symbole de la féminité.

Le Calibre 101 de Jaeger-LeCoultre est depuis plus de 80 ans le plus petit mouvement mécanique du monde. Ce prodige de miniaturisation a équipé les montres les plus exclusives, à commencer par celle que la reine Elisabeth II d’Angleterre portait le jour de son couronnement en 1953.

Née en 1931, la Reverso féminine a été mille fois réinterprétée. Déclinée en pendentif, montre de sac à main, munie de bracelet cordonnet, soulignée par l’éclat des pierres précieuses, ou encore offrant deux cadrans dos à dos évoquant le jour et la nuit, la belle aux multiples visages a séduit des générations de femmes raffinées, sensibles à l’esthétique comme à la beauté intérieure.