Partenariat UNESCO : Archipel de Socotra - Yémen

17/10/2012

  • Socotra

L’archipel de Socotra se trouve dans le nord-ouest de l’océan Indien, près de l’embouchure du golfe d’Aden. 3 îles composent l’archipel : Socotra – Abd Alkuri – Samha et couvrent au total 410460 ha. Le bien comprend 12 aires terrestres et 25 aires marines protégées.

Inscrit sur la Liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO en 2008, l’archipel de Socotra revêt une importance mondiale pour la conservation de la biodiversité.

Socotra est particulièrement importante pour la diversité de ses plantes : elle possède 825 espèces de plantes dont 307 sont endémiques. En raison du climat sec et de la taille réduite des îles, la faune terrestre de l’archipel n’est pas nombreuses, exception faite des reptiles, mais l’avifaune est riche. Par exemple, la population de vautours percnoptères dépasse les 1000 spécimens, ce qui est la plus forte concentration au monde. En grave déclin à l’échelle mondiale, ce vautour est classé dans la catégorie "en danger" dans la Liste rouge de l’UICN des espèces menacées en 2007. Enfin, on trouve sur l’île 6 espèces d’oiseaux endémiques et 10 sous-espèces endémiques.

L’archipel de Socotra est très important pour la survie de la diversité marine dans la grande région arabique. On trouve 4 espèces menacées de tortues marines autour de Socotra.

Les 283 espèces de coraux comprennent des espèces africaines et arabiques et les récifs sont moins dégradés que la plupart des récifs de l’océan Indien. L’archipel de Socotra possède 85% des genres coralliens bâtisseurs de récifs de la mer Rouge, 75% des espèces coralliens et 70% des familles de poissons côtières.

Jaeger-LeCoultre vous invite à découvrir les reportages photographiques et vidéos sur les Aires protégées des trois fleuves parallèles au Yunnan dès le 17 octobre sur le site internet de The New York Times.