Chronomètre geophysic

1958

En 1958, Jaeger-LeCoultre prend part à l’extraordinaire aventure de l’Année Géophysique Internationale en créant un modèle résistant à toutes les épreuves : anti-magnétique, anti-chocs, étanche et d’une précision chronométrique. Muni du Calibre Jaeger-LeCoultre 478BWSbr, fabriqué en 1290 exemplaires, le Chronomètre Geophysic acquiert un immense prestige. Ainsi, lorsqu’un groupe de citoyens genevois décide d’honorer les exploits des premiers sous-marins atomiques qui viennent de passer sous le pôle Nord, ils remettent aux commandants du Nautilus et du Skate un chronomètre Geophysic en or, gravé pour l’occasion.